Les jeux d’enfants au Vietnam

18 May 2018

L’amusement est commun à tous les enfants du monde

L’importance du divertissement

La notion de frontière n’existe pas entre les enfants, quelque que soit l’endroit dans le monde. Une activité universelle leur est commune, celle de s’amuser. L’amusement est quelque chose d’essentiel dans l’épanouissement des jeunes ainsi que dans leur équilibre mental afin qu’ils puissent grandir d’une façon stable. Les jeux vont leur permettre d’apprendre à respecter certaines consignes mais également à les comprendre, cela va les accompagner sur le chemin de l’autonomie qu’ils emprunteront tout au long de leurs vies. Ce développement est très subtile pour les enfants afin qu’ils puissent trouver un certain équilibre psychologique et une certaine notion de partage ainsi que de collaboration à travers les jeux collectifs. L’amusement va également être un moyen d’expression pour les enfants, ils vont y apprendre les émotions et à les comprendre. Perdre à un jeu n’est pas facile par exemple, l’enfant va ressentir un sentiment de déception, de tristesse, tandis qu’une victoire va lui procurer une sensation de fierté.

Les différents styles de jeux

Le Vietnam possède de nombreux jeux qui servent à divertir les enfants, ils vont souvent faire appelle à l’imagination et à la réflexion face à certaines situations. Les jeux traditionnels vont souvent entrainer une démarche, un jugement face à un contexte pour ensuite pouvoir prendre une décision. Ces jeux sont très enrichissants au bon développement des enfants et ils sont avant tout, très amusant !

 Le Jeu du dragon Serpent, en Vietnamien “Le Rang Ran Len Mai”

Le jeu du dragon-serpent qui monte vers les nuages est l’un des nombreux jeux traditionnels Vietnamiens dédiés aux enfants. Le jeu démarre par un poème récité par le maître du jeu et une fois celui-ci terminé, il peut alors commencer à attraper un membre de la chenille qui est un des participants qui serpente devant lui, à l’exception du chef de file. Une fois un des membres attrapé les rôles s’intervertissent, le maître du jeu devient alors membre de la chenille et celui attrapé devient le maître du jeu.

 

Le jeu de Da Câu ou jeu du volant (plumfoot) !

Ce jeu traditionnel date du XIII ième siècle, c’est un volant similaire à celui du badminton mais constitué de plumes et d’un ressort avec un bout en plastique. Le principe du plumfoot est très simple, il s’agit de faire de jongles et passes entre les différents participants qui forment un cercle entre eux. Toutes les parties du corps sont autorisées afin de renvoyer le volant, tant que ce dernier ne touche pas le sol !

Le Football !

Le football est le sport national au Vietnam ! Il est très suivi par l’ensemble du pays principalement, pour les grandes occasions. En Janvier 2018, l’équipe des moins de 23 ans s’est retrouvée en finale de la coupe d’Asie face au Kazakhstan. Cet événement a créé l’euphorie à travers tout le pays. Le sport est pratiqué dès le plus jeune âge par les Vietnamiens, à l’école ou bien dans les champs, le ballon rond est une activité facile qui divertie pendant de longues heures. Cependant, le loisir est pratiqué par les garçons essentiellement et très peu les filles. Si le foot est autant aimé des jeunes garçons c’est parce que les stars de footballs font rêver les jeunes joueurs qui aimeraient à leur tour de marcher un jour sur le grand terrain, le rêve de devenir footballer est présent au Vietnam également.

Mais à quoi jouent donc les jeunes filles Vietnamiennes ?

Nhảy dây est probablement le jeu le plus apprécié par les petites filles, plus communément appelé le jeu de la corde à sauter en Français. Le principe est très simple, tout seul ou bien à plusieurs, le but est de faire effectuer à la corde une rotation et de sauter au dessus de cette dernière lorsqu’elle passe au niveau des pieds. Trốn tìm en Vietnamien soit cache cache en Français est également un jeu très populaire, contrairement à la corde à sauter ou au football qui s’adressent uniquement aux filles ou garçons, la bonne vieille partie de cache cache réunies tous les enfants ensembles.

Les champs de Tam Coc deviennent régulièrement les terrains de jeux des enfants, chose que vous pouvez facilement constater lors de votre séjour à Ninh Binh et particulièrement depuis l’hôtel de Tam Coc Garden. Les enfants des employés viennent un mercredi sur deux pour une classe d’Anglais et de cuisine, ils vont ensuite jouer dehors dans le champ voisin pour jouer au foot, en attendant leurs parents. L’ensoleillement de la région facilite les activités extérieures mais les fortes températures en été rendent les efforts physiques difficiles, il faut attendre la tombée de la nuit vers 19h. Les rires des enfants dans cette atmosphère si calme rajoute un aspect poétique à ce magnifique endroit, tout y semble paisible et les problèmes si loin de nous.

 

Leave a Comment