Les villages artisanaux de Ninh Binh

17 June 2015

La culture vietnamienne est la riziculture. Dans le passé, avant l’arrivée de la technologie, on ne peut que planter du riz et récolter 2 fois par ans. Il y a des régions où on peut le faire une seule fois par an comme la région inondée à Tam Coc.

Si on compte tous les jours qu’on doit  travailler durement sur les rizières, c’est seulement 3 mois. Et on attend pendant le reste de l’année. Les agriculteurs ont plein de temps libres.

Pour augmenter le revenu de la famille, on pratique parallèlement des métiers artisanaux. C’est l’origine des villages artisanaux.

A Ninh Binh, il existe des villages artisanaux dont la notoriété n’était plus au niveau régional. Ce sont la broderie du village Van Lam, la vannerie du village Kim Son et Van Long, la sculpture de pierre du village Xuan Vu et la menuiserie de Phuc Loc.

Les matières premières viennent de la région : pierre des roches calcaires, bois des forêts qui couvent 13.3% la superficie de Ninh Binh, souchet de Malacca et bambou pour la vannerie sont partout.

Ces métiers sont gardé jusqu’à aujourd’hui. Venir à Ninh Binh, on peut trouver les groupes des femmes qui faire la broderie ou la vannerie en bavardant.

Leave a Comment